CONCOURS AGRANDISSEMENT ECOLE DE LA VIGNETTAZ

1.0 Situation

L’école primaire de la Vignettaz se situe entre les quartiers de Beauregard au Nord et celui de Beaumont, au Sud. Son développement s’est déroulé en deux grandes étapes, la 1ère au Nord dans les années 1930 par de petits immeuble et la seconde, au Sud, par les maisons ‘’tour’’ dans les années 1960. Ces différents développements ont conduit à la construction de l’école primaire et à ses différentes extensions. Prochainement, au Sud du site, le projet de Friglâne va permettre une nouvelle densification du quartier et l’apport de nouveaux habitants. Un nouveau parc public est à l’étude ce qui augmentera de facto l’attrait de ce quartier.

2.0 Circulation

La circulation au sein du quartier se fait par plusieurs cheminements entre les habitations soit par des escaliers soit par des rampes dû à la déclivité du site. Dans l’esprit de notre projet, nous avons cherché à renforcer cette caractéristique en y aménageant différents passages et circulations donnant accès à la cour de récréation existante. Ces différentes dessertes sont principalement piétonnes. La circulation des vélos doit rester limitée aux abords de l’école par l’aménagement de différents parcs dédiés à ce moyen de locomotion sur les placettes. Ces dernières, permettent un espace de transition entre l’espace public et celui scolaire. Un soin particulier a été apporté quant au cadrage sur le futur parc public et permet de créer une relation particulière entre ces deux sites. Dû à la proximité de celui-ci, on peut facilement imaginer par la suite que les élèves puissent l’utiliser, dans un cadre pédagogique par différentes activités.

3.0 Concept

En y implantant les deux nouveaux volumes dans le tissu existant, nous avons cherché d’une part à redéfinir une vraie place d’accueil et une entrée principale pour l’école, d’autre part, à répartir de manière plus claire les différentes fonctions de cette dernière. Le premier bâtiment projeté, à l’Ouest de l’ensemble, est dédié aux activités sportives et extrascolaires. Ce dernier est relié au bâtiment existant constitué de deux salles de sport. Tandis que le deuxième volume est implanté au centre du périmètre scolaire et ses fonctions seront dédiées exclusivement à l’extension des trois filières demandées. Ce dernier, permet de définir clairement la cour de récréation et de centraliser les utilisateurs sur la cour principale. Le niveau du rez-de-chaussée supérieur est composé des classes enfantines, de la salle des maîtres ainsi que d’un préau couvert. Deux cadrages sur le futur parc public sont réalisés depuis le préau. Les étages supérieurs sont prévus pour les classes primaires ainsi que les activités créatrices. Nous trouvons au niveau du rez-de-chaussée inférieur les classes d’appui, les bureaux des responsables de filières ainsi que l’abri de protection civile et les locaux techniques.
La réflexion quant au fonctionnement diurne et nocturne fût notre principale préoccupation ceci dans le but d’en faire profiter au maximum les différents utilisateurs. De ce fait, construire le bâtiment lié au sport en périphérie du périmètre scolaire nous semble évident. En conséquent tant les activités sportives scolaires que celles provenant des sociétés locales permettent un fonctionnement d’une façon qui nous semblent optimum. Cette répartition des fonctions permet également de filtrer et de répartir les personnes externes à l’école avec les utilisateurs actifs de cette dernière.
Le traitement des toitures a également été réalisé de manière minutieuse dû à la déclivité du site.

4.0 Materialite

La matérialité des façades est réalisée avec des lames verticales de différentes largeurs en bois de préférences du mélèze. Le socle est quant à lui en béton apparent. Les fenêtres sont marquées par un cadre en métal qui dynamise celles-ci. La toiture à facettes est projetée en zinc titane. A l’intérieur du bâtiment scolaire, les sols des classes sont en bois de préférence du parquet en chêne et les parois intérieures en carton plâtre, enduit et peint.

5.0 Realisation des étapes

La répartition des différents locaux en trois unités identiques permet la réalisation de l’extension scolaire propre. La salle de sport doit être réalisée tout au début de la planification, afin de permettre l’assainissement par la suite de celles existantes, la démolition des vestiaires, du préau couvert et l’annexe au bâtiment A sont les seuls interventions sur le bâti. En parallèle, les deux nouvelles filières depuis l’Est, pourront être réalisées. Ces différentes implantations permettent le fonctionnement permanent de l’école sans trop de perturbation.